FrançaisEnglish

La tomate réduit l’inflammation

Une étude publiée cet été dans le British Journal of Nutrition a confirmé que la tomate est la source la plus importante de lycopène, un puissant antioxydant. Le lycopène des produits de la tomate améliorent les défenses antioxydantes et réduiraient le risque de maladies inflammatoires. L’obésité est un état ​​inflammatoire chronique dans lequel l’augmentation du niveau de gras corporel conduit à une augmentation de la circulation des médiateurs inflammatoires. L’étude a démontré que le jus de tomate avait réduit significativement l’inflammation chez des femmes en surpoids et obèses. Ainsi l’augmentation de l’apport en produits de la tomate peut fournir une approche utile pour réduire le risque de maladies inflammatoires associées à l’obésité dont les maladies cardiovasculaires et le diabète.

Anne-Marie Roy
Nutritionniste
www.annemarieroy.com